Contactez-nous
Lundi 26 Octobre 2020

Sakah Galerie

Les expositions à voir durant la Toussaint

Par Maïa de Martrin

L’Automne à Toulouse n’est jamais loin de l’été indien. Même envie de voyages imaginaires qui s’exprime dans les oeuvres exposées actuellement chez Sakah, Schanewald ou à la galerie Barrès et qui tranche avec le réalisme des dessins de Tignous et Plantu sur le changement climatique à l’Espace EDF Bazacle. Tour de piste des artistes à voir…

 

Sakah Galerie

 

« L’émotion, ce n’est pas virtuel ». Touria Sakah, directrice de la galerie Sakah qu’elle a ouvert il y a bientôt 12 ans rue Croix Baragnon, ne mâche pas ses mots pour évoquer l’importance pour le visiteur de voir physiquement les oeuvres en galerie et de partir à la rencontre de leurs auteurs, dont l’univers n’est jamais fein. Sur le thème des peintres de l’imaginaire, le rez-de-chaussée tout en longueur de la galerie expose des toiles particulièrement oniriques à l’instar de Monsieur Madame partent en soirée, huile sur toile de Catherine Chauloux représentant un couple de personnages juchés sur une poule géante harnachée et équipée de roues, évoluant sous la lune et la lumière du chandelier porté par Madame. L’ambiance surréaliste et fantastique nourrie ainsi chacune des toiles de l’artiste nantaise. Avec humour et total décalage, la peintre invite le spectateur à la rêverie et aux contes, en s’inspirant des maîtres italiens du Quattrocento comme de la peinture flamande de la Renaissance… Proche de Bernard Louedin, qui propose là aussi des scènes imaginaires et fantastiques dans un univers cotonneux, tout droit sorti d’un rêve où les frontières s’échappent pour ne retenir que l’essentiel : « Les portes de l’ailleurs », « le retour du pêcheur », « la cage d’amour » …

Lire la suite...

Dans la jolie cave voûtée en sous-sol, c’est avec la sculptrice norvégienne Berit Hildre que nous retombons dans l’enfance. Justine prenant la pose, la moue boudeuse, toute en grâce et en innocence nous laisse contemplatifs et songeurs. A sa façon très figurative et presque intimiste de dépeindre ses personnages dans un décor cinématographique, Daniel Duytter, peintre lillois, n’est pas sans rappeler l’univers d’Edward Hopper, par l’usage du clair-obscur, la modernité des visages sur lesquels se lit tantôt l’ennui, l’absence ou le doute.

 

Daniel DUYTTER

Daniel DUYTTER d’après la photo d’ Adam Mulkern

  

 

Sakah_photo
Dans le quartier de Saint Etienne, au cœur du « Marais toulousain », s’expose une galerie, devenue le lieu de rencontre d’artistes internationaux et d’amateurs avisés.

Les meilleures signatures ont les faveurs de cette galerie sur deux niveaux. Dès la porte passée, la couleur éclate, la ligne se cambre, la peinture dévoile sa présence et sa beauté. Ce sont les choix éclairés de Touria Sakah, une professionnelle passionnée, révélatrice de talents et amie des maîtres, depuis quinze ans. Entre jeux de miroir et cave voutée, on découvre aussi bien les toiles surréaliste de Louedin ou de Willemenot que les toiles de l’incontournable expressionniste Toulousain Calvet, l’œuvre de Daran visionnaire conservateur du délicat, que les sculptures de Toutain , Vandenbergue et de De Keizer, véritables invitations au voyage.

Ouvert du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
Tél. 06 21 60 45 91 ou  05 62 17 62 23

 

Réduire l’impôt par l’acquisition d’une œuvre originale d’un artiste vivant.

Code fiscal 2009 .Art 238 bis ABLes entreprises qui achètent à compter du 1er Janvier 2002, une œuvres originales d’artistes vivants et les inscrivent à un compte d’actif immobilisé peuvent déduire du résultat de l’exercice d’acquisition et des quatre années suivantes, par fraction égales, une sommes égale au prix d’acquisition. La déduction ainsi effectuée au titre de chaque exercice ne peut excéder la limite mentionnée au premier alinéa du 1er de l article 238 bis, minorée du total des versements mentionnés au même article. Pour bénéficier de la déduction prévue au 1er alinéa, l’entreprise doit exposer dans un lieu accessible au public, ou aux salarié, a l exception de leurs bureaux, le bien qu’elle a acquis pour la période correspondant à l’exercice d’acquisition et aux quatre années suivantes.

Acquisition d œuvres d’art dans le cadre de défiscalisation.

L’article 238 bis du code général des impôts en vigueur au 321 décembre 2005 accorde une déduction spéciale aux entreprises qui achètent des œuvres originales d’artistes vivants.

Mécénat d’Entreprise.

Pour une entreprise le mécénat est un moyen efficace pour valoriser son image, offrant une capacité de discours nouveau à tous vos collaborateurs et à vos clients.

Les Avantages :

1) Réduction d impôt égale à 60% des versements pris dans la limitée 5 /1000 du chiffre d’affaires. Peut être déduite du résultat lors de l’acquisition et pendant les quatre années suivantes.

2) Exonération de l’ISF. (Pour un investissement personnel)

3) Pas de plus-value après 12 ans

4) Minoration des couts de succession.

5) Exonération de la taxe professionnelle.

6) Dation permettant de régler l’impôt avec une œuvre d’art.

Les Entreprises concernées.

Sont concernées les entreprises relevant de l’impôt sur les sociétés, de l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), des bénéfices non commerciaux (BNC) ou des bénéfices agricoles (BA).

 

 

 

A Arte de Anne Bachelier

Anne Bachelier's performance

Agnes Boulloche 

Michel Jouenne

Catherine Chauloux

Georges Mazilu

JM Robert

Berit Hildre - 1964

 

 

Exposition Daniel Duytter


du lundi 2 mars au jeudi 30 avril 2020

               Hommage à Clint Eastwood                                                                Vertigo