Contactez-nous
Jeudi 21 Mars 2019

Ce que j'appelle oubli • Denis Podalydès / Laurent Mauvignier

lundi 25 mars à 17h00 et 21h00 - Odyssud

La mort d'un homme, roué de coups pour avoir bu une bière qu'il n'a pas payée. Un plaidoyer puissant contre l'oubli qui vaut acceptation de la violence ordinaire.

« On ne meurt pas pour ça », dit le procureur. On ne meurt pas pour avoir bu une canette de bière dans un supermarché sans la payer. Et pourtant un homme est mort sous les coups des vigiles à l’écart des rayons. Inspiré par un fait divers incompréhensible survenu à Lyon en 2009, Ce que j’appelle oubli est d’abord un texte fort et accusateur de Laurent Mauvignier que Denis Podalydès a choisi d'incarner et d’offrir à la conscience des spectateurs.

Le texte ne raconte pas, n'explique pas, il tente de dire ce qui se refuse à toute compréhension. Il parle pour que l’on n’oublie pas, il s’insurge contre le silence qui accepte et il met des mots pour s’indigner. Et parvient, à force d’énergie, à rendre un souffle de vie à cette victime de l’horreur ordinaire.