Contactez-nous
Mardi 10 Décembre 2019

Les voix du plaisir

Par Jérôme Gac

À Toulouse, la saison musicale des Grands Interprètes partage sa programmation entre la Halle aux Grains et l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines, et fait la part belle à la voix et au piano.

 

Cecilia Bartoli 
Cecilia Bartoli

 

De la mélodie à l’opéra, de Vivaldi aux lieder de Straus, la voix est au centre de cette nouvelle saison des Grands Interprètes qui fait également la part belle au piano. Le ton est donné dès l’ouverture de la saison, avec la mezzo-soprano Magdalena Kožená accompagnée par le chef britannique Simon Rattle au piano. Formant un couple à la scène comme à la ville, ils seront entourés de six musiciens du Philharmonique de Berlin, pour un programme aussi enthousiasmant que varié regroupant la « Chanson perpétuelle » d’Ernest Chausson, les « Chanson madécasses » de Maurice Ravel, « Three Songs from William Shakespeare » d’Igor Stravinski, les « Ophelia-Lieder » de Johannes Brahms, trois « Lieder der Ophelia » de Richard Strauss, les « Chants tziganes » d’Antonin Dvorak, les « Rkadla » (comptines enfantines) de Leos Janacek, etc.

Les amateurs d’opéra seront particulièrement comblés à la Halle aux Grains, avec le retour des musiciens et chanteurs du Théâtre Bolchoï de Moscou, dans le cadre de la deuxième édition des Musicales franco-russes. Sous la direction de leur chef Tugan Sokhiev – également directeur musical de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse –, ils interpréteront « Mazeppa » et « Eugène Onéguine » de Piotr Ilitch Tchaïkovski. Un troisième concert de musique russe met au programme des œuvres chorales et symphoniques d’Alexandre Borodine (« Danses polovtsiennes ») et de Sergueï Rachmaninov (« Trois Chansons russes », Symphonie n° 2).

Désormais incontournable, l’ensemble Pygmalion et son chef Raphaël Pichon interprèteront des airs de concerts et d’opéras peu connus de Wolfgang Amadeus Mozart, en compagnie de six chanteurs solistes – mais en l’absence de la soprano Sabine Devieilhe initialement annoncée, qui attend la naissance d’un deuxième enfant. Quant aux Musiciens du Louvre de Marc Minkowski, ils livreront une version de concert de l’ »Ariodante », de Georg Friedrich Haendel, avec Marianne Crebassa. L’extraordinaire diva romaine Cecilia Bartoli (photo) sera de retour pour un programme dédié à Antonio Vivaldi, son compositeur de prédilection dont on entendra des airs d’opéras entrecoupés des « Quatre Saisons ». Elle sera accompagnée par Les Musiciens du Prince-Monaco, jeune ensemble dont elle assure la direction artistique. Enfin, le contre-ténor Philippe Jaroussky interprètera en clôture de saison, avec son ensemble Artaserse, des airs d’ouvrages de Vivaldi (« L’Olimpiade ») et de Haendel (« Radamisto », « Giulio Cesare », « Il Parnasso in Festa »).

 

Philippe Jaroussky  © Simon Fowler / Warner Classics 
Philippe Jaroussky  © Simon Fowler / Warner Classics

 

Plusieurs grands noms du piano sont également annoncés: le Russe Grigory Sokolov jouera des œuvres de Mozart et les « Klavierstücke » de Brahms ; Hélène Grimaud consacrera son récital à des pièces de Claude Debussy, Érik Satie, Frédéric Chopin et Robert Schumann (« Kreisleriana ») ; Martha Argerich revient avec son ami le violoncelliste Mischa Maisky pour livrer leur interprétation d’œuvres de Johannes Brahms, Robert Schumann et Dimitri Chostakovitch. Et on attend les performances des pianistes de jazz Herbie Hancock et Chick Corea (en trio).

Enfin, sous la direction du jeune Tchèque Jakub Hrùša, l’Orchestre philharmonique de Radio France est de retour avec la violoniste Viktoria Mullova pour le Premier concerto de Chostakovitch. Deux concerts auront pour cadre l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines, où le guitariste Thibaut Garcia se produira avec le violoncelliste Christian-Pierre La Marca, et le mandoliniste Julien Martineau avec la pianiste Vanessa Benelli Mosell.

 

Billetterie en Ligne des Grands Interprètes

Les Grands Interprètes
Saison 2019 / 2020