Contactez-nous
Vendredi 16 Novembre 2018

Une soirée chez Offenbach

dimanche 25 novembre à 15h00 - Casino Barrière

Champagne et cancan à volonté pour une soirée de folie, avec des invités de choix issus des plus célèbres opéras bouffe de Jacques Offenbach : Belle Hélène, Vie Parisienne, Barbe Bleue, Orphée aux Enfers, La Grande duchesse de Gerolstein, Pomme d’Api, Madame Favart, La Fille du Tambour major, La Périchole, Les Contes d’Hoffmann …Prenons d’ores et déjà rendez-vous pour une soirée inoubliable !

Lire la suite : Une soirée chez Offenbach

Noël avant l’heure avec l’Ensemble Baroque de Toulouse

Par Eric Duprix Concerts à l’église Saint-Exupère de Toulouse le 30 novembre et à l’église de Portet-sur-Garonne le 1er décembre.

Après un premier essai réussi l’an dernier et une nouvelle édition de Passe ton Bach d’abordqui a battu son record de fréquentation entre temps, l’Ensemble Baroque de Toulousereprend ses concerts de Noël à Toulouse et Portet-sur-Garonne les 30 novembre et 1er décembre. Au programme, le magnifique Stabat Mater de Pergolèse, le Concerto pour la nuit de Noël de Corelliet des extraits du Messie de Haendel.

Retour sur les épisodes 2017 et présentation des concerts 2018 avec Michel Brun, fondateur et directeur musical de l’Ensemble Baroque de Toulouse.

 

 

Vous

...

Lire la suite : Noël avant l’heure avec l’Ensemble Baroque de Toulouse

La « Happy hour » d’un chef surdoué

Par Serge Chauzy

La tradition des concerts classiques du samedi après-midi se poursuit avec succès. Le 17 novembre à 18 h, l’Orchestre national du Capitole sera dirigé par le jeune chef russe Maxim Emelyanychev qui revient à Toulouse pour trois concerts, dont cette « Happy Hour », et un concert gratuit destiné aux étudiants, le 15 novembre.

 

  Le jeune et talentueux chef d’orchestre russe Maxim Emelyanychev – Photo Emil Matveev –

 

Maxim Emelyanychev. jeune chef prodige, s’est déjà produit à plusieurs reprises à Toulouse, à la tête de l’Orchestre national du Capitole, et plus récemment avec son ensemble Il Pomo d’Oro dans l’opéra Serse de Haendel. Né en 1988 dans une famille de musiciens, Maxim

...

Lire la suite : La « Happy hour » d’un chef surdoué

La magie de la Ville morte, ou Die tote Stadt d’un certain Erich Wolfgang Korngold

Par Michel Grialou

Le Théâtre du Capitole propose pour la première fois sur scène, une production de La Ville morte, opéra en trois actes, créé en 1920 – son auteur a 23 ans – acclamé durant des années puis oublié pendant des dizaines d’autres, et aujourd’hui affiché dans les principales capitales de la musique. Cinq représentations vous attendent à partir du 22 novembre.

 

 

Le come-back sur les scènes consacrées à l’art lyrique est assez fulgurant même si les difficultés de la mise en scène peuvent faire hésiter et retarder les projets. Ce retour rappelle l’époque glorieuse où, au lendemain de sa double création, à Cologne et à Hambourg (là, le triomphe est indescriptible !) le 4 décembre 1920,

...

Lire la suite : La magie de la Ville morte, ou Die tote Stadt d’un certain Erich Wolfgang Korngold

Quatre siècles de musique

Par Jérôme Gac

De Monteverdi à Piazzolla, en passant par la famille Bach et Dvořák, Les Arts Renaissants déploie une saison toulousaine de concerts à l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines, l’église Saint-Exupère et l’église Saint-Jérôme.

 

  Roger Muraro

 

Avec pour directeur artistique le claveciniste et organiste Jan Willem Jansen, Les Arts Renaissants propose chaque année, de l’automne au printemps, six concerts dans des lieux du patrimoine toulousain. De la Renaissance au XXe siècle, les répertoires joués au fil de cette nouvelle programmation s’étalent sur quatre siècles de musique. La saison s’ouvre à l’église Saint-Exupère avec l’ensemble Il Delirio Fantastico, fondé par le claveciniste Vincent

...

Lire la suite : Quatre siècles de musique

Les Sacqueboutiers au Théâtre du Capitole

Par Serge Chauzy

La saison du temple lyrique toulousain s’ouvre à la découverte de nouveaux horizons. Le 23 novembre prochain, l’ensemble de cuivres anciens de Toulouse, Les Sacqueboutiers, crée sur la scène de cette vénérable institution un nouveau programme musical et historique d’une originalité particulière. Ce concert-lecture propose un « Voyage musical en Nouvelle Espagne – Sur les traces de Fernando Cortés ».

 

 

Lorsqu’ils fondent en 1976 l’ensemble Les Sacqueboutiers, Jean-Pierre Canihac et Jean-Pierre Mathieu font office de pionniers. La redécouverte des cuivres anciens est une véritable aventure. Il faut retrouver les traces des instruments, réinventer une technique de jeu,

...

Lire la suite : Les Sacqueboutiers au Théâtre du Capitole