Contactez-nous
Mercredi 14 Novembre 2018

Un instant de poésie et de lumière à la Galerie Mage

Par Claire Eckersley

Du 5 au 17 novembre, l’artiste peintre et pastelliste, Annette Cunnac, présente ses œuvres sur le patrimoine de Toulouse et Rabastens, sa ville natale, pour une exposition personnelle intitulée « Poésie et lumière sur la ville ».

 

Annette Cunnac 4

 

Quelle est la particularité de cette nouvelle exposition ?

L’exposition est entièrement consacrée à mes œuvres. Une quinzaine de mes toiles y sont exposées et porteront sur le patrimoine local de Toulouse et de ma ville de naissance, Rabastens. Ce sont des lieux vivants qui me touchent et dont j’ai envie de donner une perception différente.

Vous représentez souvent les lieux les plus emblématiques de la ville : le Pont-Neuf, le dôme de La Grave… pourquoi ces lieux vous fascinent-ils tant ?

Ces lieux, nous avons tous l’habitude de les voir, c’est pourquoi j’essaye de les faire redécouvrir avec un regard qui est le mien. Mes nombreux voyages m’ont fait voir la ville d’une autre façon. Je ne fais pas des « cartes postales » de ces endroits. Toulouse est une ville de caractère, une ville flamboyante et c’est cette ambiance chaleureuse que je veux faire transparaître. C’est notamment aux abords de la Garonne que j’arrive à capter cette atmosphère. Une alliance de lumière et de couleurs intenses.

En flânant dans les rues. Je ne pars jamais de chez moi en ayant une idée précise de ce que je compte reproduire. Si je n’ai pas de déclic, alors il n’y aura pas de peinture. J’ai réalisé, comme Monet, une série de peintures du Pont-Neuf mais à des moments différents de la journée, sous des angles variés. En fonction du lieu et de la lumière un même sujet est totalement transformé. Certaines de mes œuvres sont réalisées in situ, les autres en atelier à partir de photos ou de croquis saisis sur le vif. Mon souci est toujours de ne pas rompre la spontanéité de ces scènes de vie. C’est ce que la technique du pastel me permet de faire.

 

Annette Cunnac 3 Coucher de soleil sur le Pont-Neuf

 

Quelles sont vos inspirations dans le domaine de l’art ?

Je suis très inspirée par l’orientalisme. En particulier celui de Jacques Majorelle. Mes voyages en Éthiopie et sur le route de la soie m’ont aussi beaucoup apporté. Je suis également sensible à l’impressionnisme pour la découverte de la nature et la révolution que ce courant a insufflé à l’art.

Cette exposition aura-t-elle une suite ?

Je ne me suis pas engagée pour d’autres projets. Mais j’ai envie d’approfondir ma démarche et de montrer des lieux qui ne sont pas suffisamment mis en avant comme le quartier Saint Cyprien. A Toulouse, il y a bien des trésors cachés que je ne connais pas. Et je n’ai pas encore tout montré ni dit tout ce que j’ai à dire…

 

📍  Annette Cunnac • Les acteurs de la Culture



Galerie Mage   •   Annette Cunnac
30 place Mage  •  Toulouse
du 05 au 17 novembre 2018
Facebook   •   Instagram