Contactez-nous
Vendredi 14 Mai 2021

PRIMITIFURBAIN

vendredi 22 juin - mardi 24 Juillet / Galerie Artiempo (Toulouse)

PRIMITIFURBAIN_ une exposition de GEORGE BODOCAN /BODO

22 JUIN - 24 JUILLET 2018 @ Galerie GALERIE ARTIEMPO

VERNISSAGE Vendredi 22 juin de 19h en presence de l'artiste

TOULOUSE - 33 Rue de la Colombette

organisateurs: GALERIE ARTIEMPO, VILLA SATOR, LHP

partenaires: POSCA

GEORGE BODOCAN / BODO est un « primitif » du 21 ème siècle, mais pas un retiré dans l’espace de l’art traditionnel ; plutôt, un primitif qui parvient à en capter et en récupérer l’énergie primaire pour la transformer dans l’art de son époque.

BODO annule la frontière entre ébauche et composition achevée; mille dessins sont autant de cadres que sa propre existence replace dans un film hypnotique, dans un carnaval karmique. De manière inconsciente, l’écriture de son existence passe dans celle de ses dessins dans un continuum qui atténue les effets de transition. Sa ligne a l’exubérance du dessin d’un enfant sans en garder l’hésitation, ses personnages s’ouvrent en permanence à la communication, nous font ouvrir les yeux, autant de centres de transmission d’un dialogue de la ligne transformée en onde. La sexualité est un autre langage qui renvoie à un autre type de mise en relation, de communication, ses symboles originaires sont des composantes de la genèse de tout monde artistique. L’expression de cette sexualité ne reste pas cantonnée au niveau des universaux ; elle s’associe en profondeur au langage des lignes, des liens qui se font et se défont en continu, comme des cils dans une combinaison ample et vivante. Il y a dans les dessins de Bodo une exubérance qui signifie cet érotisme universel, transformé en langage, articulé en formes, d’une énorme fluidité. C’est ici peut-être que gît le secret de la dynamique et du caractère spontané de ces dessins, de leur capacité de colporter l’énergie et la sensibilité les ayantengendrés, leur force expressive et la joie de leur graphie qui est aussi la joie de la vie. ( fragmentes d'un texte de ANGELO MITCHIEVICI)

ABOUT BODO - BIO

Artiste d'origine roumain qui vit et travaille en FRANCE depuis 10 ans. Animé par les projets socio-culturelles, il devient le promoteur du premier projet international d’Art Public à Bucarest, le « Puzzle Project » 2006-2008. Fin 2008, il quitte Bucarest pour Paris, où il découvre les lieux alternatifs-squats artistiques, des espaces de création ou il va developer son langage artistique. Ses supports sont toujours différents: des objets trouvés dans la rue mais aussi des toiles, une voiture ou un avion. Tout support se prête à communiquer ses messages. Même si ces dernières années il est concentré sur le dessin et la peinture, sa démarche inclut aussi la performance, l'installation, la photographie et la vidéo. Il a investi plusieurs ateliers à Paris, où il a développé des d'ateliers ouverts, avec des invités d'expressions artistiques diverses, qui ont facilité les rencontres et les collaborations artistiques, tout en partageant son énergie créative.

Entre 2010 et 2013, il as un atelier au 61 rue Saint Charles a Paris, en tant que membre fondateur de Jour et Nuit Culture. Nominé au prix ICART 2012, il expose avec d'autres artistes à l'espace Pierre Cardin. Plus tard en 2012, il participe à la Nuit européenne des musée 2012 avec l'exposition « MESSAGES BY BODO » au Palais de Béhague, Paris a l'invitation de l'institut Culturel Roumain de Paris.Il est Invité à Bucarest pour une performance - exposition à l’annexe du Musée d'Art Contemporain. [Illusion is the first of all pleasures] commissaire d'exposition Cristina Peteu. La Fondation d'art contemporain Louis Vuitton donne carte blanche à Bodo pour faire une performance à Wanderlust Paris en 2013; L'artiste imagine en 2014, à l'invitation de ExcellArt, l'Oratorio de Haendel - Le Messie en Live Draw Performance à l'Église Saint-Eustache Paris. Pour une période de sept mois, en 2015, ATELIER BODO s'installe au 94 rue Lauriston (Paris XVI) . En janvier 2016, il répond à l'invitation d'Elogie et de la Ville de Paris pour intégrer une fresque dans un projet de logements sociaux au 61 rue Saint Charles (Paris XV). Il a une résidence en atelier ouvert au public au 59 Rivoli ( espace mythique au centre de Paris) pour une période de 8 mois et il participe à la Nuit Blanche avec une performance et expose avec d’autres résidents dans la galerie du collectif . En 2017, à l'approche de ses dix ans à Paris, il présente deux projets à Paris dans deux espaces différents: L’exposition “ME MOI RE ‘’ commissaire d'exposition Marta Jecu à l'institut Culturel Roumain de Paris et “NAU FR AGE” une expo-installation à LA CAPELA, commissaire d'exposition Andreea Macea, espace alternatif et éphémère d’exposition à Paris.Une résidence artistique à l’espace de recherche ‘’LA DÉVIATION ‘’ à Marseille (été 2017) “L’HORIZON” ainsi qu’une performance live Place de la République a Paris a l'invitation de la Ville de Paris complètent l’année. Fin octobre 2017, il est invité au Festival TransEuropa à Madrid pour représenter l’exposition ‘’THE VOICE OFF ....’’ commissaire d'exposition Vladimir Palibrk dans laquelle il expose a côté deplusieurs artistes. En 2018 l’artiste dessine une collection limitée pour ABARCA MADRID et il fais une performance live a l'occasion du lancement a Madrid. En avril 2018 il s’installe à Pougne-Hérisson village dans les Deux-Sevrés-FRANCE pour travailler sur un nouveau projet de transformation de l’ancienne école du village dans un centre international des résidences d’artistes et centre d’art ouvert au public.

GALERIE ARTIEMPO / 33 rue de la colombette Toulouse