Contactez-nous
Mercredi 2 Décembre 2020

Galerie Jean-Paul Barrès • L'Art de Rien

Informations liées au confinement

Cher(e)s ami(e)s

J’ai choisi de défendre l’art, les artistes et donc de continuer à faire vivre la galerie, dans le respect des règles sanitaires, en organisant des expositions "lèche-vitrine" durant le mois de novembre.

Je vous invite tous les jours du mois de novembre de 11h à 21h "à rentrer" dans l’exposition : "L’ART DE RIEN"

Patrick Sauze - Valerie du Chéné - Guillaume Moschini - Patricia Stheeman - Serge Fauchier - Jeanne Lacombe - Stéphane Bordarier - Claudie Dadu - Didier Demozay - Marine Bourgeois

L’exposition évoluera chaque week-end, avec des surprises pour notre plus grand bonheur!

Vive l’art réel !

Je reste à votre disposition par email ou

...

Germaine Chaumel : il y a un siècle, une femme d’aujourd’hui ! 

Par Elrik Fabre-Maigné

Madame Germaine Chaumel (1898-1982) (1) avait de nombreuses cordes à son arc (chanteuse d’opérette etc.), mais sa vie publique se confond surtout avec sa démarche de plasticienne de l’image : elle a exploré toute la palette à sa disposition (natures mortes, nus, photos de modes…) et fut à la fois portraitiste et photoreportrice.

 

 

Autodidacte, elle s’était abonnée à la « Revue française de Photographie », et au « Photographe (Art, technique, innovation) » sous forme de rouleaux ; et elle s’est formée à la photographie en étudiant les travaux de Man Ray (1890-1976) et Brassai (1899-1984), ses références. Au début des années 1930, elle s’est inscrite au Photo Club de

...

Les désastres de la guerre et les délices de la paix par Juan Jordà

du 5 novembre au 17 décembre 2020 - Institut Cervantes de Toulouse

Avec cette nouvelle série d’oeuvres inédites, l'artiste Joan JORDÀnous présente des diptyques : un des volets évoque la guerre avec un traitement chromatique gris et noir, l’autre volet évoque la paix contrastant par des fonds clairs et lumineux, habités par un graphisme simplifié à l’extrême.

Joan Jordà (San Feliu de Guixols, 1929) émigre en janvier 1939 avec des milliers de républicains espagnols et se fixe à Toulouse en 1945. Sa première exposition personnelle en 1976 marque le début d’un long engagement dans une dénonciation de la violence et des aberrations des pouvoirs totalitaires. Bombardements (1980), Ménines

...