Contactez-nous
Samedi 31 Juillet 2021

Théâtre, musique, arts : les emprunts linguistiques à connaître absolument

Par iMaestro

En cette période étrange où l’on manque furieusement de culture, et particulièrement de sorties au théâtre et au cinéma, l’apprentissage d’une nouvelle langue peut être une bonne option pour continuer à nourrir ses appétits culturels tout en restant chez soi. Lancez-vous enfin le défi d’apprendre une langue étrangère à votre rythme et faites des économies grâce à un code promo Babbel.

 

Babel

 

Vous découvrirez très vite l’existence de nombreux emprunts linguistiques qui facilitent grandement l’apprentissage des langues étrangères, mais qui développent également la connaissance de votre langue maternelle. En effet, les langues étrangères sont souvent l’occasion de découvrir l’étymologie et l’histoire du français. Ainsi, les langues exercent une influence les unes sur les autres, particulièrement dans le domaine des arts où les échanges culturels et linguistiques sont nombreux.

On ne s’étonnera pas que les emprunts à l’italien sont nombreux dans le champ artistique, surtout en musique et en architecture, mais vous allez découvrir que d’autres langues ont connu un succès comparable. La découverte des emprunts linguistiques est la porte d’entrée idéale pour avoir envie d’améliorer ses connaissances dans la langue de Dante, mais pas seulement.

 

David Kohler VFRTXGw1VjU Unsplash

Crescendo

Si vous jouez d’un instrument de musique ou avez étudié les rudiments du solfège quand vous étiez enfant, vous savez sûrement que les termes musicaux sont presque tous empruntés à l’italien. Il suffit ainsi d’ouvrir n’importe quelle partition pour retrouver une myriade de termes plus ou moins techniques à la sonorité chantante.

Le terme crescendo en est l’un des nombreux exemples. Il indique que le musicien doit augmenter graduellement l’intensité sonore. Vous le croiserez sûrement au cours de vos premiers mois d’apprentissage, cette expression vient du verbe crescere qui signifie “grandir”.

Leitmotiv

C’est un terme emprunté à l’allemand et très souvent utilisé en français, notamment dans l’analyse d’œuvres musicales, cinématographiques, littéraires, entre autres. Littéralement, il s’agit d’un “motif qui conduit”, puisque le verbe leiten signifie “diriger, conduire”. Il désigne un thème-clé que l’on retrouve à de multiples reprises dans une œuvre et lui donne sa structure.

Dans la langue de Goethe, il est très courant de trouver ou même de créer des mots-valises constitués de l’accumulation de plusieurs termes. C’est ce qui rend cette langue si passionnante et intéressante à étudier.

Bravo !

Voilà un mot omniprésent dans une quantité de langues à travers le monde, et indissociable des salles de spectacle. Le public manifeste ainsi son enthousiasme pour la performance d’une cantatrice, d’un danseur ou d’une troupe de théâtre.

On l’utilise en russe, en anglais, en turc et dans bien d’autres langues. Vous apprendrez très vite que dans sa langue originelle, l’italien, c’est un adjectif, qui s’accorde donc avec le ou les artistes dont on loue la performance. On vous laisse découvrir cette subtilité de la langue de Dante pendant vos toutes premières leçons !

 

Opera

Le blues

L’anglais est bien sûr une source infinie d’emprunts lexicaux dans tous les domaines, et la musique en particulier. Ainsi, le blues s’utilise tel quel en français, comme de nombreux autres genres musicaux. Le terme est l’abréviation de l’expression blue devils, qui signifie “idées noires”. Dans ce style musical né dans le Sud des États-Unis dans le contexte de la ségrégation raciale, l’artiste y chante en effet ses déboires et ses tristesses.

Le blues est la façon idéale de découvrir un pan de l’histoire américaine et de se plonger dans des chansons d’une rare intensité émotionnelle.

Le demi-plié

Le français est aussi la source de très nombreux emprunts linguistiques, notamment dans le domaine de la danse classique. Ainsi, dans le monde entier, les danseurs et chorégraphes empruntent au lexique français pour décrire les mouvements. Cela vous donne une idée de l’influence du ballet classique français sur le reste du monde.

Le demi-plié est un mouvement omniprésent dans la pratique de la danse classique. Il peut s’effectuer dans toutes les positions et consiste à plier les jambes sans soulever les talons. Bonne nouvelle, si vous prenez un jour des leçons de danse classique à l’étranger, vous ne serez pas dépaysé.

Photo Rome de David Köhler sur Unsplash

Photo Opéra de Vlah Dumitru sur Unsplash