Contactez-nous
Mardi 22 Janvier 2019

Lucrezia, portrait d’une empoisonneuse

Par Jérôme Gac

À Toulouse, sous la direction de Giacomo Sagripanti, Annick Massis chante au Théâtre du Capitole le rôle-titre de « Lucrezia Borgia », de Donizetti, dans une mise en scène d’Emilio Sagi.

 

  Lucrezia Borgia © Tato Baeza

 

Créé à la Scala de Milan en 1833, « Lucrezia Borgia » n’avait jamais été à l’affiche du Théâtre du Capitole. L’ouvrage de Gaetano Donizetti y est aujourd’hui présenté dans une production du Palau de les Arts Reina Sofia de Valence, mise en scène par Emilio Sagi, lequel a déjà sévi à Toulouse avec « Doña Francisquita » et « le Turc en Italie ». La direction musicale est assurée par le jeune chef italien Giacomo Sagripanti qui fait ses débuts dans cette fosse. Pour son retour

...

Lire la suite : Lucrezia, portrait d’une empoisonneuse

Hommes Rouges, fils de la terre (Blues Amerindiens)

samedi 26 janvier à 20h30 - LaLoge Cdm (Toulouse)

« Hommes-Rouges, Fils de la Terre (Blues amérindiens) »

par Elrik Fabre-Maigné (récitatif, chœurs), Véro Dubuisson (chant, chœurs, basse, percussions), Denis Leroux (guitares, chant, chœurs, percussions) et Pascal Portejoie (percussions, chœurs), est un magnifique concert poétique au tempo blues-rock, dédié à la mémoire de John Trudell, Sioux Dakota, poète et activiste non violent, premier artiste de sa nation à acquérir une renommée internationale, qui faisait passer par la musique populaire américaine la tradition orale de ses ancêtres: ce « guerrier de l’Arc-en-Ciel », révolté de la tendresse, affirmait haut et fort que « l'avenir de nos enfants

...

Lire la suite : Hommes Rouges, fils de la terre (Blues Amerindiens)

Viens voir les musiciens

Par Valentin Chomienne

Ce sont dix jours de chansons françaises, du 22 janvier au 2 février, à Toulouse et aux alentours. Le festival Détours de chant est sur le point de débuter. Allez écouter ce que vous ne connaissez pas.

 

 

C’est un festival construit à hauteur d’homme. Michèle Rivayrol – la présidente et choriste amatrice – est accompagnée par quelques personnes. Avec peu d’argent, ils organisent une fête de la chanson française d’aujourd’hui. Détours de chant ne fait pas autant de bruit qu’un Garorock, mais il se risque davantage. Les artistes programmés ne sont pas les évidents succès radiophoniques et numériques.

Lire la suite : Viens voir les musiciens

Le Lac des Cygnes • Yacobson Ballet

du mercredi 23 au dimanche 27 janvier - Odyssud (Blagnac)

Émouvant et raffiné, le chef-d’œuvre du ballet russe interprété ici par une troupe d’exception de 50 danseurs.

Après le triomphe à Odyssud en janvier 2017 de La Belle au Bois Dormant, le Yacobson Ballet revient avec Le Lac des Cygnes, l’un des chefs-d'œuvre du répertoire du ballet russe. L'histoire est inspirée des contes slaves et danois de Pouchkine et Andersen : le prince Siegfried tombe amoureux d’une jeune fille condamnée par un sortilège à revêtir l’apparence d’un cygne de l’aube au crépuscule.

Lire la suite : Le Lac des Cygnes • Yacobson Ballet

Les vents en poupe

Serge Chauzy

Le troisième concert de la dix-neuvième saison des Clefs de Saint-Pierre convoque huit musiciens des pupitres d’instruments à vent de l’Orchestre national du Capitole. Ces musiciens ont décidé d’explorer le répertoire viennois du XVIIIème siècle, riche des compositeurs les plus célèbres de toute l’histoire de la musique, Mozart et Beethoven, auxquels se joint un presque inconnu du grand public, le Tchèque Josef Mysliveček.

 

 

La fine fleur des instruments à vent de la formation symphonique toulousaine se réunit donc afin d’offrir au public un programme rare de pièces pourtant écrites par les plus grands créateurs de l’époque classique viennoise. Ainsi, les spectateurs de ce concert

...

Lire la suite : Les vents en poupe

Festival Détours de chant : Denfima & invités

dimanche 27 janvier 17h30 - Espace Job

Dans le cadre du Festival Détours de chant le Dimanche 27 janvier à 17h30 à l’espace Job.

Denfima l’enfant noir se décrit comme un anti-héros du RAP qui mélange décontraction et provocation, réalité et fiction. Ses histoires de la vie quotidienne, ses victoires improbables et ses échecs cuisants lui fournissent un réservoir inépuisable de motivation et d’inspiration. Doté d’un sens de la formule, son univers s’inspire du Hip hop au jazz jusqu’à l’Électro. La fusion de son humour, de ses textes et son flow lui permettent de transformer sa béquille en sabre laser. Un véritable show man à suivre de près.

Lire la suite : Festival Détours de chant : Denfima & invités